L’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme, ASADHO en sigle, est très préoccupée la pollution de la rivière Kafubu, située à 10km de la ville de Lubumbashi sur la route qui va vers la ville minière de Kipushi, causée par les rejets des minerais traités par les entreprises CHEMAF, SOMIKA et CMCK.

Selon les enquêtes menées par la représentation de l’ASADHO au Katanga, l’ASADHO/Katanga, la pollution a rendu les eaux de cette rivière impropres aux besoins domestiques des populations (baignade, agriculture…), et cause des maladies de la peau (parution des butons sur la peau).

L’ASADHO rappelle que, dans son Supplément au Périodique des Droits de l’Homme SPDH N°004 du mois de juillet 2004, elle avait dénoncé les risques que couraient la rivière Kafubu et la station de captage de l’eau de la Régideso à Kimilolo du fait des travaux d’exploitation minière de la SOCIETE MINIERE DU KATANGA, SOMIKA. Les actions de plaidoyer menées à l’époque par les ong des droits de l’Homme du Katanga avait abouti à la prise de la décision gouvernementale ordonnant la délocalisation de la SOMIKA vers un autre site. Malheureusement ladite décision n’a jamais été exécutée.

Sept ans après, les effets de la pollution dénoncée commencent à se manifester et les populations qui font usage des eaux de la rivière Kafubu s’en trouvent sérieusement exposer à des maladies voire à la mort sans que le Gouvernement Central et les sociétés impliquées ne prennent des mesures appropriées pour assainir ladite rivière.

Vu tout ce qui précède, L’ASADHO, Recommande :

Au Gouvernement Central.

-D’engager le dialogue avec les sociétés mises en cause pour qu’elles assainissent la rivière Kafubu et qu’elles réparent les dommages que leurs activités engendrent pour les populations et l’environnement.

Aux entreprises responsables de la pollution.

-De respecter les lois et règlements de la République Démocratique du Congo relatifs à la protection de l’environnement.

A la population victime.

-De s’abstenir de manger les poissons provenant de la rivière Kafubu

-De s’organiser pour porter plainte contre les entreprises mises en cause dans la pollution de la rivière Kafubu.

Fait à Kinshasa et  Lubumbashi, le 26 /05/2011

Pour toute information, contactez : Maître Jean-Claude KATENDE : Président national Téléphone : +243811729908 Maître Georges KAPIAMBA : Vice-président National Téléphone : +243814043641 Mr Jean-Claude BAKA : Président ai, Asadho/Katanga Téléphone : +243814686111